Toltèque Agile

Être agile, c'est aussi pardonner

13 novembre 2017

Être agile, c'est aussi pardonner

Pardon et approche agile... Quelle drôle d'idée ! Voyons donc ce qu'est le Pardon, d'un point de vue laïc bien entendu.... Et quel peut être sa pertinence dans une équipe agile.

Pardon ?

 

J'ai conscience que cette pratique tout à fait concrète est associée parfois à la religion catholique apostolique romaine. Plus généralement, cela fait partie d'une tradition chrétienne.

J'avais rédigé un article en 2006  : Pardonner.

Voir aussi Le dynamisme explosif du Pardon.

En quelques mots, disons que pardonner consiste à revisiter un événement, une situation, à partir d'un autre point de vue : votre compréhension actuelle. Je vous invite à lire les articles ci-dessus pour des explications complémentaires.

Le pardon étant en premier lieu une question d'estime de soi.

 

Pardon et agile

 

La vie d'une équipe, que ce soit une tribu ou toute une division de plusieurs centaines de personnes, est constituée d'interactions, de collaborations.  Or, certaines situations peuvent générer une mémoire plus ou moins douloureuse. Le Pardon permet alors de se libérer de cette douleur, pas de la mémoire bien sûr, ce serait être un tantinet skizo....

 

Attention, pardonner ne signifie pas continuer à subir une situation problématique.

 

Le Pardon est emblématique de la maîtrise de la transformation dans la voie toltèque.  Il concerne aussi ce que nous pourrions nommer l'auto-pardon : se pardonner à soi-même.

 

Enfin, le Pardon peut être une attitude permanente.

 

Et comme d'habitude dans une discipline empirique, la clé est l'expérimentation concrète.

 

Je vous souhaite de beaux Pardons !

 

Illustration : Rembrandt, le retour du fils prodigue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE DYNAMISME EXPLOSIF DU PARDONL
Agile Tour Aix Marseille 2017 Manager agile : attention à ces pièges