Toltèque Agile

Agile : la mitose

27 septembre 2018

Agile : la mitose

mitose , nom féminin

Reproduction cyclique et non sexuée qui seffectue par une division cellulaire au sein dun organisme pour qu’il se développe.

La scission de la communauté agile est consommée : pro et anti SAFe (et plus généralement cadres agiles à l'échelle)... la non réconciliation semble bien actée.

D'où vient l'agile ?

Certains évoquent un article des années 80 où le terme Scrum apparaît, nous pourrions aussi remonter carrément au début du Lean, oups, du Toyota(da) Production System.

Mais non, ne confondons pas agile, Scrum, Lean... et tutti quanti.

Je vous suggère la lecture de l'histoire du Manifeste agile sur ce sujet.

L'agile naît sous l'impulsion de la communauté Extreme Programming.

 

Mais... d'où vient l'Extreme Programming ?

 

Années 90 : objet et EDI

Les langages C++ puis Java vont démocratiser l'objet et ainsi décupler les possibilités du code, en particulier grâce au polymorphisme. Dans le même temps, les matériels et Environnements de Développement Intégrés gagnent en puissance. Pensée émue pour le Turbo C++...

Pour le dire autrement, XP, et donc l'agile, n'auraient pas pu exister au moment de mes premiers pas en programmation, faits de ... cartes perforées. Désormais, le cycle de développement est considérablement accéléré. De quelques heures à quelques secondes. Et ça change tout.

 

Scrum

XP s'appuie également sur le cadre Scrum, une coquille vide (c'est sa force) qui sera d'ailleurs "agilisée" par XP : client sur site, itération de 3 semaines et pas un mois, surtout adapté au développement de logiciel.  L'arrivée, un peu plus tard, de la Definition of Done, montre bien la différence d"approche, entre un cadre généraliste tel que Scrum et une méthode adaptée au logiciel (XP ou aujourd'hui SAFe). La DoD est une bonne idée, qui est fonction de la perception du produit. Si je ne sais pas ce qu'est une gestion de conf et son utilité, je ne vais pas en parler dans la DoD... Et ce sera quand même une DoD. XP met la barre très haut (c'est peut être là que se situe le problème avec l'agile...).

 

Lean Manufacturing et Lean Development

C'est certainement la source décisive de l'Extreme Programming. Le nom même est d'ailleurs typiquement Lean : focus sur l'activité qui apporte de la valeur dans le dev : la programmation. Et ce tour de force que fut le Test First Programming autrement dit le principe de qualité intrinsèque afin appliqué au code.

Et XP reprend donc le "motto" du Lean : apporter rapidement de la valeur, tout en maintenant un bon niveau de qualité (entendez "maintenabilité" en particulier). Ce que l'on retrouve dans les principes du manifeste agile.

Les étiquettes Kanban deviennent des user stories. Les activités à non valeur ajoutée directe sont limitées (par exemple l'écriture de doc qui s'avère inutile...).

Plus globalement, c'est le principe fondateur Just in Time et ses corollaires :

- petits stocks

- feedbacks plus concrets et plus rapides (un principe XP)

qui sont réifiés à différents niveaux et dans différents domaines. Du feedback  du partenaire en pair programming au feedback des Utilisateurs dans versions fréquentes, les pratiques XP sont des déclinaisons du Lean.

 

Et ainsi naît l'agile. Avec donc un objectif, un but (the goal...) : apporter rapidement de la valeur et garantir la qualité dès le développement.

Je ne peux que vous suggérer de relire le Manifeste et ses principes pour vous en convaincre.

 

Mais le cadre le plus utilisé reste Scrum, propice à l'agile sans l'être vraiment. Le backlog est priorisé... par la valeur, vraiment ? La qualité est assurée par la DoD... mais quels critères... ? C'est le prix à payer pour l'universalité de la méthode.


SAFe : l'autre saut quantique de l'agile

Les temps ont changé. L'agile est perçu comme une réponse possible à un monde de plus en plus VUCA, volatile, incertain, complexe, ambigu. Et ça tombe bien, l'agile est une discipline empirique conçue pour répondre à la complexité, la difficulté à prévoir.

SAFe reprend le flambeau, s'appuie largement sur Lean et XP. SAFe pose clairement la recherche de valeur (CoD, WSJF) et la qualité comme bases.

 

Et c'est ainsi que je me retrouve sur un chemin très peu fréquenté : une ligne de crête entre deux précipices :

- ceux qui enfilent des perles, qui préfèrent parler à longueur de journée de mille sujets, intéressants certes, mais qui sont périphériques (je ne dis pas inutiles) ;

- ceux qui soutiennent SAFe mais sans dire un mot de qualité, de TDD, etc ; qui sont  pourtant officiellement dans le framework... Peut-être par peur ou ignorance, je ne sais pas.

 

Alors que le cœur du sujet agile aujourd'hui est comme hier :comment une équipe auto-organisée apporte t elle de la valeur, de la qualité, en s'améliorant impitoyablement.

Sauf qu'aujourd'hui l'équipe c'est potentiellement plusieurs centaines de personnes.

Et c'est tant mieux !


C'est ainsi que nous nous retrouvons avec les partisans d'un agile "libéré" (délivré...)  qui matent du côté de l'entreprise libérée justement... sans manager (les méchants..). Un agile hors sol.

Ceux qui soutiennent SAFe en oubliant que la qualité est au cœur du sujet, depuis plusieurs décennies dans le Lean.

Un agile sans le saut quantique.

 

Mitose : done.

 

Ce n'est pas parce que la barre est haut placée qu'il faut renoncer.

Peu importe finalement. Le changement est en marche :). Il faudra certainement quelques décennies.

En ce moment, nous plantons des graines et c'est le plus important. Le voyage est dans le chemin, pas dans la destination.

 

"Une fois que vous vous rendez compte que le chemin est le but

et que vous êtes toujours sur le chemin non pas pour atteindre un but,

mais pour en apprécier sa beauté et sa sagesse,

alors la vie cesse d'être une tâche et devient naturelle et simple,

une extase en elle-même."
Sri Nisargadatta Maharaj

 

Portez vous bien, faites attention à vous, dites aux personnes que vous aimez...

que vous les aimez.

C'est quand même le plus important dans l'histoire.

Namasté

 

"Accueillez la vie comme elle se présente. Ne mettez pas l'accent sur le monde mais changez votre attitude à son égard. Soyez votre totalité et le monde changera."           Jean Klein

Question de culture... Ou pas Ateliers "accords toltèques" Perpignan de septembre 2018 à janvier 2019