Toltèque Agile

Coach Extreme Programming et SAFe Program Consultant

02/05/2019

Coach Extreme Programming et SAFe Program Consultant

Mon identité professionnelle évolue, se précise. Je suis Coach Extreme Programming depuis 2000 et certifié SPC depuis 2018. Autrement dit, je ne suis plus "coach agile". Ce narratif me fait un bien fou !

Voici pourquoi.

L'agile mute, ce qui est dans la nature d'un système de croyances. Mais Robespierre vint après Danton et des ayatollahs, stakhanovistes et autres aficionados constituent aujourd'hui les gardiens de la bien-pensance agile.

#NotInMyName

 

Cet article fait suite à d'autres tels que Agile : deux filiations et bien d'autres.

 


Les ayatollahs de l'anti-SAFe

Leur passe-temps consiste à balancer des fatwas contre ce cadre d'agile à l'échelle. Certains lui reprochent son business model (oui c'est aussi une pompe à fric...) hérité de celui de Scrum.

Ou bien ce côté "échelle", que l'on ne reprochait pas à LeSS 10 ans plus tôt. Bref, si je mets de côté le procès d'intention, l'ignorance, le conservatisme... Il ne reste plus beaucoup d'arguments contre SAFe. 

Les chiens aboient, la caravane SAFe passe.

 

 

Les Stakhanovistes du Big Visible Information Radiator

Allez, je reprends le terme SAFe pour Management visuel. Ceux, collègues ou Clients, qui ont travaillé avec moi savent mon attachement à cet outil fondamental d'une approche XP ou SAFe.

Mais ce n'est pas le seul et bon nombre d'organisations ont réellement besoin d'informatiser les artefacts de ces approches : stories, epics... C'est ainsi. Vivons avec notre temps :)

 


Les Aficionados de l'entreprise délivrée

Oups.. Libérée...  Mais c'est un peu la faute de ces "reines des neiges" qui ne jurent  plus que par mindfulness, communication nonviolente ou intelligence émotionnelle.

Je pense avoir été un des premiers, dès 2003, à montrer l'importance de ces soft-skills dans une équipe qui pratique l'Extreme Programming ou aujourd'hui SAFe. Voir mon premier livre "Maîtrisez les projets avec l'Extreme Programming" dans lequel je consacre un paragraphe à "Les accords toltèques : une éthique de communication pour une équipe XP". (Et oui, à l'époque je parlais encore de "projet" !)

Mais ceci n'est pas le fondement !

Itérations courtes et intégration continue, auto-amélioration par PDCA... Autant de fondamentaux aujourd'hui négligés dans les  présentations de rôles de Scrum par exemple.

Un peu comme si la couleur de la tapisserie était le sujet important alors que les fondations ne sont pas sèches...

 


Bref... Je suis Coach XP et SPC

Et je peux vous dire que j'en suis fier :)

Allez, sans rancune l'agile, tu m'auras fait rêver, tu m'auras fait avancer, tu m'auras donné du taf pendant plus de 15 ans. Et je t'aurai  donné aussi du temps, de l'attention, de l'enthousiasme.

Mais je préfère, aujourd'hui comme hier, être au contact des organisations, bleues pour la plupart dans la spirale dynamique, et avancer avec les outils actuels, audibles et efficaces.

Je ne suis plus "coach agile". Je suis encore et toujours Coach XP (versions fréquentes, user stories, tests d'acceptation, planning game, intégration continue, Test 1st Programming...) et SAFe Program Consultant.

Agile : deux filiations